Le controversé Omar Ghrib est de retour. Quelques jours seulement après avoir été « radié à vie de la scène footballistique » suite au scandale de la finale de la Coupe d’Algérie où les joueurs du Mouloudia d’Alger ont boycotté la cérémonie de la remise des médailles, en présence de l’ensemble des ministres du gouvernement, l’inamovible «président de la section football» du Mouloudia Club d’Alger vient de réapparaître une nouvelle fois.

Selon plusieurs sources concordantes, il s’est réuni, dimanche, avec les joueurs du MCA et il leur a promis…une prime ! Limogé  le 3 mai dernier par la direction générale de la compagnie Sonatrach, actionnaire majorité du club algérois, Omar Ghrib semble, ainsi, s’accrocher à ses fonctions et refuse de lâcher prise en dépit de la vague d’indignation nationale que son comportement a suscité lors de la finale de la Coupe d’Algérie remportée le 1er mai dernier par l’USM d’Alger.

Notons en dernier lieu que le week-end dernier, ce dirigeant sanctionné par la Ligue de Football Professionnelle et décrié par les supportes du MCA a même accompagné  son équipe lors de son déplacement à Bordj-Bou Arreridj. Omar Ghrib n’était, certes, pas présent dans le stade, mais cette attitude montre qu’il n’a rien changé à ses habitudes. Pis encore, il aurait « promis » le retour de Djamel Menad, l’entraîneur limogé lui aussi la semaine dernière, à la barre technique du Mouloudia. Pourtant, ce dernier est suspendu 2 ans de toute activité footballistique. Omar Ghrib est-il au-dessus des lois  ? C’est la question que se posent, désormais, les amoureux du football en Algérie.

 

Notez cet article