Les lignes de tramway redessinent les quatre coins de l’Algérie. Après Alger, Oran et bientôt Constantine, ce sera au tour de Ouargla, dans le sud de l’Algérie de s’équiper de ce nouveau mode de transport urbain. 

Le premier tramway de Ouargla verra bientôt le jour. Si les délais de réalisation de cette première ligne fixés par l’Entreprise Métro d’Alger (EMA) sont respectés, les travaux pourraient être achevés dans 37 mois, à partir de l’attribution définitive des contrats par la commission des marchés. Un marché de réalisation que l’EMA, a confié à des groupes espagnol et français.

Ce chantier sera ainsi réalisé en deux temps et par deux entreprises différentes. La première tranche des travaux portant sur la construction des infrastructures et des bâtiments a été attribuée au groupement espagnol Rover-Alcia/Assignia Elecnor, qui a soumissionné pour un montant de 23,85 millions de dinars, précise l’EMA. Quant à la seconde tranche, un chantier d’un montant de 8,3 milliards de dinars qui concerne la « partie système » (caténaire), a été confiée au groupement français Alstom qui a déjà réalisé les tramways d’Alger, Oran et Constantine. Ce projet est porteur d’espoir pour Ouargla, et sa région, toutes deux sinistrées, où la mise en place du tram entraînera la création d’emplois et créera un dynamisme économique.

Avant Ouargla, les chantiers se sont multipliés en matière de transports en commun en Algérie. L’EMA a lancé le 1er mai dernier le premier tramway d’Oran et en juillet prochain Constantine testera sa première ligne.

La rédaction avec APS

 

Notez cet article