Une usine Renault sera implantée d'ici la fin d'année à Oran

L’implantation de l’usine Renault en Algérie vise « à développer une filière automobile avec l’intégration en amont d’un tissu de sous-traitance locale ».

C’est ce qu’affirme Guillaume Josselin, Directeur Général de Renault Algérie, dans une interview mise en ligne par l’ambassade de France à Alger. « Renault apportera sa technologie, son niveau d’exigence en termes de qualité, et il appartiendra aussi à notre partenaire algérien de nous aider à soutenir le développement du tissu des sous-traitants », a expliqué le responsable français. Il a indiqué que des réunions ont déjà eu lieu avec des fournisseurs potentiels et les contacts se poursuivront avec le Forum de Partenariat franco-algérien des 28 et 29 mai à Alger.»

Interrogé sur les objectifs à long terme de son entreprise, M. Josselin a affirmé que «Ce projet permettra à Renault de consolider sa position de leader en Algérie et de développer sa part de marché. La qualité de la Nouvelle Symbol «made in Algérie», en tout point identique à celle de n’importe quelle Renault produite dans le monde, sera le premier signe du succès de notre projet.