Algérie-Focus Tour : Les drôles d’habitants du Cap Carbon

0
625

De drôles d’habitants ont élu domicile sur les bords de mer des wilayas de Jijel et Bejaia. Le pic des singes, situé au nord ouest de la ville de Bejaia, porte bien son nom. Mais le domaine des primates s’étend bien au delà. Durant les 4 jours que nous avons passé dans ces deux régions, nous avons croisé des singes à chaque coin de route.

Ces primates, dit “magots” ou “macaques berbères”, sont présents en Afrique du Nord sur les côtes de l’Algérie et du Maroc. Leur morphologie proche de celle de l’homme rende ses animaux particulièrement attachants. Voici quelques portraits de ces rencontres furtives mais intenses aux abords de Bejaia, Jijel, Gouraya, le parc des Aiguades ou encore le Pic des singes.

“Le magot à la gaufrette”, ci-dessus, est notre première rencontre. Assis sur le rebord de la route Jijel, il prenait le soleil en attendant le passant. Son calme en notre présence nous a frappé.

Le domaine des singes s’étend dans tous le parc des Aiguades. Les responsables de cet espace protégé ont fait installé des panneaux routiers indiquant la présence de ces animaux vivant en total liberté.

Il faut s’éloigner un peu de la route, sur les chemins du pic des singes, pour voir cette scène. Mais attention à ne pas trop s’approcher pour ne pas déranger cette maman magot entrain d’allaiter son petit. Nous avons pris cette photo à l’aide d’un zoom puissant.

Le plus drôle pour la fin. Ce magot si sérieux en apparence, a tenté de s’en aller avec l’appareil photo de notre photographe, Lola.

Bientôt, retrouvez ces magots en vidéo.