Plus de 50 Algériens, partis combattre en Syrie, ont trouvé la mort. L’information donnée par la chaine d’information Al-manar du Hezbollah libanais.

Selon les données fournies par le groupe armé qui combat aux cotés de l’armée de Assad, plus de 6113 étrangers ont trouvé la mort lors des combats entre les forces loyales au régime et les différentes factions de l’opposition. En plus des 53 Algériens, la même source a indiqué que parmi les djihadistes se trouvaient 729 saoudiens,  489 égyptiens, 439 libanais, 439 tchétchènes, 301 afghans, 263 libyens, 261 Pakistanais et d’autres combattants de plusieurs nationalités, dont des Allemands, des Français et des Belges.

La télévision de Hezbollah n’a pas précisé dans quel camp étaient les Algériens décédés. Mais tout porte à croire qu’ils combattaient aux cotés des groupes djihadistes opposés au régime.

E. W.

Notez cet article