Huawei lance des smartphones à petit prix en Algérie

0
1139

Huawei entre dans l’ère du téléphone portable en Algérie. Le géant des télécoms qui a vendu 52 millions de téléphones dont 32 millions de smartphone dans le monde en 2012 veut challenger le marché du smartphone en séduisant les Algériens grâce à une nouvelle gamme de mobiles.

C’est la devise de Huawei, « inculquer la culture du smartphone en Algérie ». Pour ce faire, la marque chinoise a décidé de lancer toute une gamme de terminaux, en partenariat avec Xodis, pour répondre à la forte demande algérienne. Différentes séries : Diamond, Platinum, Gold et Young sont lancées pour correspondre aux besoins de chaque consommateur. Du léger, du design, et surtout de la technologie sont les arguments de la marque qui assure s’être bien préparée pour offrir un service de choix. L’offre de prix est sans doute l’atout de Huawei qui proposera différents modèles de smartphone à des prix attractifs variant entre 3000 et 54 000 dinars, en fonction du modèle et des options proposées.

Discret jusqu’à présent sur ce marché, pourquoi Huawei, déjà réputé pour ses équipements en Algérie, a attendu 2013 pour lancer cette série de smartphones ? « Chaque chose en son temps, nous avions besoin de connaître les Algériens, avant de nous lancer sur ce marché », assure Mme Bedjaoui, Directrice Principale de Huawei Algérie. De même pour Tarek Benayad, Directeur Général de Xodis, qui assure qu’il fallait atteindre une certaine maturité en Algérie pour se lancer dans le secteur du smartphone.

Malgré une longue préparation, le défi n’est pas moins difficile à relever pour Huawei qui doit faire face à des concurrents de taille, tels que Apple ou encore Samsung, déjà bien installés sur le marché algérien, alors que le chinois déjà connu en Algérie, mais pour un matériel network, fait ses premiers pas dans le mobile. La marque assure que des équipes s’efforcent à développer de nouvelles technologies dans ses laboratoires installés dans le monde entier, afin de faire la différence et d’innover sans cesse. Son expérience mondiale la rassure, et ses chiffres aussi, « en décembre 2012, le business des terminaux Huawei a couvert plus de 150 marchés et touché plus de 500 partenaires opérateurs téléphoniques dans le monde », précise la direction de la marque chinoise, qui vise la place de leader mondial du smartphone dans les 3 à 5 prochaines années.