Annoncé en Algérie par Samsung pour le 19 juin prochain, ce smartphone est l’objet de campagnes publicitaires agressives de Mobilis, Djezzy et Nedjma, chacun de ces opérateurs voulant associer son image à celle de ce bijou technologique. Déjà en vente par les particuliers sur les sites d’annonces en ligne, son prix (80.000 dinars environ) est prohibitif pour les moyennes bourses.

Dévoilé en mars dernier en avant-première mondiale et mis en vente en avril, le nouveau smartphone haut de gamme de Samsung « Galaxy S4 » arrive en Algérie. Samsung Electronics Algérie annonce son lancement le 19 juin prochain sans en dévoiler le prix. Il est, cependant, déjà en vente chez les opérateurs de téléphonie mobile, Djezzy Mobilis et Nedjma. Il est même au centre d’une guerre commerciale, chacun d’eux voulant prendre la vente du dernier bijou technologique de la firme sud-coréenne à son avantage.

Ce smartphone a ainsi bénéficié d’une large médiatisation de la part de ces trois opérateurs, notamment lors de la Foire internationale d’Alger (FIA 2013) qui a fermé ses portes lundi. Il a même été une de ses attractions. Ainsi, chez l’opérateur historique Mobilis, on offre « la possibilité de tester en exclusivité le tout dernier Galaxy S4 de Samsung et aussi de passer commande pour faire partie des premiers clients à acquérir le Smartphone qui vous propulse dans un nouveau monde ». Djezzy a également saisi l’occasion de l’ouverture de la FIA 2013 pour lancer, « pour la première fois en Algérie, et en avant-première sur tout le territoire national, la campagne de pré-commandes du Samsung Galaxy S4 ! ». Nedjma a fait de même, en l’affichant à la vente « dès maintenant et pour la première fois en Algérie, dans tous les espaces Nedjma répartis à travers tout le territoire national ». Cet opérateur l’affiche au prix de 72.900 DA, avec disponibilité immédiate dans la limite du stock disponible. Les autres opérateurs n’en ont pas encore dévoilé le prix, voulant sans doute évaluer au préalable l’impact de leurs offres sur les clients.

 Un bijou technologique forcément cher

 Le Galaxy S4 est proposé à la vente par les particuliers sur les sites d’annonces en ligne pour environ le même prix fixé par Nedjma. « Chez Nedjma c’est garanti une année et agréé par l’ARPT », commente un conseiller commercial de l’opérateur. Le prix du dernier smartphone de Samsung demeure, cependant, inaccessible pour les moyennes bourses. Il est justifié par ses prouesses technologiques et ses caractéristiques techniques, selon le directeur de Samsung Algérie, Ki-Woong Song.

Lire la suite sur Maghreb Émergent