Les opérateurs économiques belges n’entendent pas rester au stade de la commercialisation. Ils veulent « investir » en Algérie, à l’image de ce que font beaucoup de leurs homologues européens.

Une source diplomatique belge a indiqué que le constructeur automobile Vanhool et les laboratoires GSK vont installer des unités de production en Algérie. « Vanhool veut dépasser le simple cadre de la vente. Elle veut installer, en compagnie de partenaires algériens, une unité de montage de véhicules de transports. Il y aura aussi des discussions concernant la construction de citernes pour véhicules de transports d’hydrocarbures », a ajouté cette source.

Advertisement

Concernant le médicament, « le laboratoire GSK est en discussions avec le gouvernement algérien pour la production sur place de vaccins de tout ordre », a précisé le même interlocuteur.

L’Algérie exporte vers la Belgique l’équivalent de 1,2 milliards de dollars, essentiellement des hydrocarbures. Les exportations belges vers l’Algérie sont estimées à près de 1 milliard de dollars. Ces dernières sont composées essentiellement de bus, de véhicules lourds de travaux publics et des produits médicaux et agricoles.

Essaïd Wakli