Lutte anti-terroriste : « Alger et Washington partagent les mêmes objectifs »

0
94

La sous-secrétaire d’état américaine aux Affaires politiques, Wendy Sherman, n’a cessé, au cours de son séjour de deux jours en Algérie, de mettre en relief l’étroitesse des rapports bilatéraux entre Alger et Washington dans divers domaines, en particulier celui lié à la lutte antiterroriste.

Elle l’a d’abord fait savoir à l’issue de l’entretien avec le ministre algérien des Affaires étrangères, avant de le réaffirmer au cours d’une conférence de presse qu’elle a  animée hier au siège de la chancellerie américaine à Alger.

«L’Algérie et les Etats-Unis d’Amérique partagent les mêmes objectifs dans divers domaines, que ce soit en matière de coopération bilatérale ou de lutte contre le terrorisme», a-t-elle en effet soutenu, rappelant les moyens dont disposent les deux pays, qui leur permettent d’avancer et de parfaire leurs relations multiples.

«Nous utilisons les instruments et les outils adéquats et appropriés pour renforcer cette coopération, basée sur des relations fortes et solides», a affirmé encore Wendy Sherman lors de sa conférence de presse.

Elle  poursuit en affirmant que les entretiens qu’elle a eus avec les responsables algériens, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal et le ministre des Affaires étrangères, Mourad  Medelci, entre autres, ont porté essentiellement sur le développement des relations bilatérales, le partenariat, la coopération économique et  sécuritaire, la bonne gouvernance et la démocratie.

«On a vu comment travailler ensemble avec l’Algérie, leadership dans la région, pour apporter notre soutien commun dans les zones difficiles. Nous avons débattu des questions et préoccupations internationales. Nous avons avec l’Algérie des valeurs partagées pour atteindre la paix, la stabilité et le progrès dans le monde», a-t-elle expliqué.

Elle enchaîne en faisant part de sa conviction quant à l’avenir si prometteur de notre pays, notamment en matière d’investissements étrangers. «L’Algérie jouit d’un bon présent et aura un avenir meilleur.

Les investissements et des entreprises étrangères sont déjà là, elles ont déjà investi et vont investir encore plus», dira-t-elle, insistant qu’il s’agit là de la conclusion  qu’elle a tirée au terme de sa rencontre d’avant-hier avec les jeunes entrepreneurs.

Wendy Sherman se dit également convaincue que les autorités algériennes ne ménagent aucun effort pour améliorer l’environnement de l’investissement en procédant à la suppression des obstacles qui s’y dressent.

LES USA SOUTIENNENT «LE FUTUR LEADERSHIP POLITIQUE»

A une question à propos de la prochaine élection présidentielle en Algérie, la sous-secrétaire d’état américaine a conforté les propos récemment de l’ambassadeur US en Algérie.

«L’ambassadeur a dit juste. Nous sommes pour le futur de leadership pour l’Algérie, mais la décision revient au peuple, ce n’est pas aux Etats-Unis de décider de cela. A condition que cela passe par un processus démocratique.»

«Nous allons apporter notre soutien au candidat qui sortira de ce processus démocratique  et travailler avec toute institution démocratiquement élue», a-t-elle ajouté, rappelant que l’Algérie «est en train de renforcer son processus démocratique».

Wendy Sherman, qui a été en outre interpellée  sur la question du Sahara occidental, a affirmé  que la position des Etats-Unis est toujours la même, elle est neutre par rapport à l’issue de cette crise. «Nous encourageons les deux parties à travailler avec l’envoyé spécial de l’Onu Christopher Ross pour une solution crédible et durable» a-t-elle  répondu.

Lu sur Le Temps d’Algérie