L’état de santé de l’ancien président sud-africain a été déclaré, selon la présidence, « critique » depuis 24 heures.

L’actuel président, Jacob Zuma, et le vice président de l’ANC (African National Congress), le parti au pouvoir, Cyril Ramaphosa, ont rencontré l’épouse de Nelson Mandela, Graça Machel, dimanche soir à l’hôpital de Pretoria. Suite à cet échange, le Président Zuma a pu déclarer que « les médecins font tout leur possible pour que son état s’améliore (…) il est entre de bonnes mains ».

Âgé de 94 ans, Nelson Mandela est hospitalisé depuis seize jours pour une infection pulmonaire. Dans le précédent bulletin de santé du premier président noir d’Afrique du Sud, le gouvernement décrivait un état de santé « grave mais stable » et invitait la population à prier pour lui. Hospitalisé pour la troisième fois en deux ans à cause d’infections pulmonaires à répétition, l’unificateur de la nation multicolore avait contracté la tuberculose durant ses années de détention. Pendant plusieurs jours, le gouvernement sud-africain a transmis des nouvelles positives, laissant même espérer prochainement une sortie de l’hôpital. Cependant les suspicions émises par la chaîne américaine CBS sur l’état de santé de Mandela, il y a quelques jours, se sont avérés correctes. Ressuscité à son arrivé à l’hôpital, Nelson Mandela n’a pas ouvert les yeux depuis des jours et son foie et ses reins ne fonctionnent qu’à 50 %, précise encore CBS.

Affaibli depuis plusieurs années, celui qu’on appelle par son nom de tribu « Madiba » n’est pas apparu en public depuis Juillet 2010, à l’occasion de la Coupe du monde de football. Il s’était installé à Qunu, son village d’enfance, en 2012 puis a été ramené à Johannesburg pour se rapprocher des centres de soins. Prix Nobel de la paix en 1993, il s’était retiré de la politique en 2003 après avoir démissionné en 1999 de son poste de président. Ce héros national doit fêter ses 95 ans le 18 juillet prochain, journée reconnue par l’ONU pour que les citoyens du monde réalisent une bonne action en son honneur.

 Mordjane Cherif avec agences