Certaines catégories de fonctionnaires auront de nouvelles augmentations de salaires dès la rentrée prochaine. Le gouvernement a décidé d’accorder à plus d’ 1 million de fonctionnaires, relevant notamment des corps spécifiques de la Fonction publique, des augmentations de salaires allant de 10 à 20% sur le salaire de base selon les fonctions.

Ces augmentations, rapportées dans le Journal officiel n°34, concernent tous les fonctionnaires des corps spécifiques relevant de la Santé, de l’agriculture, de la Jeunesse et sports, de l’enseignement supérieur et des Collectivités locales et d’une dizaine d’autres départements ministériels. Les majorations sur les salaires qui seront de 10 à 30%, seront versées avec effet rétroactif à partir de janvier 2012. Les virements pourraient être effectués dès septembre prochain.

Advertisement

Ces nouvelles augmentations dans certaines catégories de fonctionnaires s’ajoutent à celles qui ont concerné, dernièrement, les agents travaillant dans les wilayates du Sud du pays et des Hauts-plateaux. Ces derniers ont vu leurs indemnités de zone augmenter jusqu’à 50%. Sont concernés notamment les fonctionnaires de la Police, de la Santé et de l’Enseignement supérieur.

Cette augmentation est la troisième depuis 2010 pour la majorité des fonctionnaires. Quoique les majorations de salaires sont souvent insignifiantes. « Il y a des augmentations, certes. Mais en contrepartie, l’Etat nous a supprimé certaines primes. Autrement dit, les augmentations effectuées n’ont aucun impact sur nos fiches de paie », témoigne un fonctionnaire. Cela est-il toujours valable ?

E. W.