football algérie

L’équipe nationale militaire de football, dans le groupe B, s’est imposée, aujourd’hui, à Baku en Azerbaïdjan, face à la France avec le score large de quatre buts à un. Le match rentre dans le cadre de la troisième journée du premier tour. C’est Amroun, El Ogbi par deux fois et Madi, qui ont inscrit les buts algériens.

Dans l’autre match du groupe le Bahreïn a battu le Kenya par deux à zéro. L’Algérie termine donc le premier tour leader du groupe avec sept points suivi du Bahreïn avec cinq, la France deux et le Kenya, un seul point. C’est l’Algérie et le Bahreïn qui se qualifient aux quarts de final de la compétition, prévus mercredi 10 juillet. Les Verts «militaires», qui ont battu auparavant le Kenya (3 – 1) et fait match nul face au Bahreïn (0 – 0), affronteront l’Irak, second du groupe A, alors que le Bahreïn jouera contre le pays organisateur, l’Azerbaïdjan, le leader de ce même groupe. Cette victoire face à la France, au goût particulier, a fait énormément de biens aux Algériens qui ont exprimé leur joie à travers certains commentaires élogieux envers l’équipe sur Internet. A rappeler que l’Algérie avait remporté la précédente édition, qui s’est jouée en 2011 au Brésil, en s’imposant en final face à l’Egypte sur le score d’un but à zéro. Aux demi-finales, la sélection nationale avait battu le pays organisateur. Néanmoins, il est utile de nuancer cette victoire et de ne pas la considérer comme étant un quelconque signe de bon santé du football algérien.

Contrairement aux autres équipes participantes, latino-américaine ou européenne, où leur effectif se compte réellement parmi les militaires – la majorité de ces pays disposent d’armées professionnelles et ne connaissent plus la notion de service national – l’Algérie, et même l’Egypte, font appel à des joueurs «licenciés». C’est-à-dire des footballeurs qui évoluent dans des clubs professionnels. Les joueurs algériens, Berrafane, Belkalem, El Ogbi ou Amroun, pour ne citer que ceux là, évoluent tous dans des clubs de la Ligue 1. Aligner donc des «pros» face à des militaires fait sûrement la différence. D’où, par exemple, certains scores fleuves comme c’est le cas de la victoire de Oman face à l’Allemagne sur le score de sept buts à zéro. Néanmoins, certains se feront toujours plaisir d’évoquer cette victoire des Algériens face à la France. A noter, en dernier lieu, que les demi-finales de ce tournoi sont prévues pour le 12 juillet alors que la finale se jouera le 14 du même mois. Aucune chaîne de télévision ne retransmet ces matchs. Les résultats peuvent être suivis sur le site du Mondial.

Elyas Nour

Notez cet article