Incendie à l’aéroport d’Alger : les vols reprennent

0
300

Lu sur Air Journal

Un incendie dans la tour de contrôle de l’aéroport d’Alger a entrainé des annulations de vols, des déroutements et des retards hier, le trafic reprenant au bout de quatre heures.

L’incendie du 29 juillet 2013 s’est déclenché peu après 18h00 suite à un court-circuit dans un climatiseur de la tour de contrôle, entrainant immédiatement la suspension de tous les vols depuis et vers la capitale. Les compagnies aériennes Air Algérie, Royal Air Marocet Aigle Azur ont été contraintes d’annuler des vols, la compagnie nationale algérienne étant particulièrement touchée de par le nombre de liaisons intérieures ou régionales prévues,  tandis que les Air France, British Airways ou Tunisair enregistrait des retards de plusieurs heures. La plupart des vols déroutés se sont posés à l’aéroport d’Oran.

Seuls quelques dégâts matériels ont été constatés dans la tour de contrôle, l’incendie ayant été rapidement maitrisé selon la presse locale, mais le trafic n’a été rétabli que vers 22h15 après une inspection des équipements « qui n’ont pas été endommagés » d’après le gestionnaire de l’aéroport Houari Boumediene EGSA (Etablissement de Gestion de Services Aéroportuaires d’Alger). Selon le quotidien La Liberté, une tour de contrôle mobile a été installée « pour assurer la continuité du trafic ». Flightaware indique ce matin un trafic aérien normal dans la capitale.