L'information avait fait sensation dans tout le pays. Mais moins d'une semaine après l'annonce faite par le PDG de Mobilis, Saâd Damma, de la venue du Real Madrid en Algérie pour un match de gala, la direction du club espagnol dit n'être au courant de rien.

Une affiche plus qu'alléchante sur le papier pour tous les fans de football en Algérie. Mais la rencontre opposant Cristiano Ronaldo et ses camarades de jeu du Real Madrid à l'équipe nationale sur le sol algérien risque fortement de ne pas avoir lieu. Joint par nos confrères de Jeune Afrique, le magazine hebdomadaire panafricain, le service de presse du club présidé par Florentino Pérez dit n'être au courant de rien.

Advertisement

Et pourtant depuis le 1er juillet, l'opérateur téléphonique algérien Mobilis, par la voix de son PDG, M. Damma, soutient que les Galactiques feront bien le déplacement, affirmant avoir signé un contrat dans ce sens. Et Zinedine Zidane, aujourd'hui adjoint de l'entraîneur Carlos Ancelotti, sera également du voyage, ajoute la direction de Mobilis. À en croire un représentant de l'opérateur téléphonique algérien, ni la date ni le lieu de la rencontre n'ont encore été fixés, précisant seulement que le match aura lieu au cours du mois de Ramadhan. Selon d'autres sources, le Real Madrid fera ses gammes sur le sol algérien avant même la fin du mois de juillet.

Mais étant donné le silence prolongé du club de Madrid, le calendrier serré des joueurs madrilènes et la vétusté de nos stades, le doute pèse de tout son poids sur la venue de l'équipe de CR7 en Algérie. Alors, un simple effet d'annonce de la part de l'opérateur Mobilis ? Verdict dans quelques jours.