« Les nuits oranaises sont incontournables, on ne vous apprend rien. La preuve, toutes les wilayas viennent profiter de la vie nocturne oranaise, une vie qu’ils ne trouvent pas forcément dans leur propre ville. Mais Oran a-t-elle toujours le monopole de la fête ?

Oran est un peu notre Las Vegas local. On flambe, on se fait voir et on se défoule. Mais ce qui se passe à Oran reste à Oran, on ne fait pas la fête ailleurs. Ainsi pour certains, ce sont les plages qui divertissent, pour d’autres tout se passe dans les discothèques et pourquoi pas dans les cabarets. Dès que vous nommez la ville aussitôt la nuit est évoquée. Pourquoi Oran a-t-elle toujours cette réputation, lorsque d’autres villes commencent à faire table rase des années noires de l’Algérie et à faire revivre la société de jour comme de nuit ? … »

Lisez la suite de ce reportage ici

Retrouvez l’intégralité de nos reportages sur la page Algérie-Focus Tour

Notez cet article