Le mausolée de Khaled Ben Walid, un compagnon du Prophète (QSSL), aurait été détruit par des obus de l’armée syrienne qui tentait de reprendre les quartiers occupés par les rebelles au centre de Homs. Cette information, diffusée par l’Observatoire syrien des droits de l’homme, a été reprise par l’AFP.

La guerre civile qui meurtrit la Syrie depuis mars 2011 ne tue pas seulement des milliers de personnes. Elle détruit également toute une partie du riche patrimoine de ce pays. Le mausolée de Khaled Ben Walid serait ainsi la dernière victime en date de ces destructions de sites historiques.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme a rapporté cette information dans la journée de lundi. «Les militants du quartier de Khaldyié à Homs ont rapporté la destruction par l’armée du mausolée de Khaled Ben Walid, compagnon du prophète», a affirmé l’ONG.

Le mausolée est situé dans le quartier de Khaldyié contrôlé par les rebelles. L’armée syrienne a lancé une offensive afin d’essayer de reprendre la main sur la zone. Les bombardements auraient également fortement endommagé la mosquée Khaled Ben Walid, attenante au lieu rendant hommage au compagnon du Prophète.

Une vidéo amateur a été mise en ligne lundi, après l’attaque. Elle montre la mosquée, entourée d’amas de décombres, de monceaux de pierres et de morceaux de métal à l’emplacement du mausolée. Plusieurs personnes s’expriment dans la vidéo. Le militant anonyme qui filme la scène commente : «La mosquée Khaled Ben Walid a été bombardée et le mausolée a été complètement détruit ce matin (lundi), après le bombardement de la mosquée par les gangs criminels d’Assad qui utilisent de nombreuses armes lourdes». Un inconnu lance ensuite : «Je m’adresse aux Arabes et aux musulmans : maintenant que le sanctuaire de Khaled Ben Walid a été détruit, comment pourrez-vous vous présenter devant Dieu? Pourquoi avez-vous abandonné Homs alors qu’elle est assiégée?».

Ce lieu était un endroit symbolique de la ville syrienne de Homs et un important site de pèlerinage pour les sunnites. Khaled Ben Walid était un compagnon du Prophète Muhammad (QSSL) et fut l’un des principaux chefs militaires à ses côtés. Né à la Mecque en 592, il fut le responsable des prises de Damas et de Homs, de la conquête de la Syrie et il participa à la prise de Jérusalem. Il fut enterré à Homs vers 642, le mausolée qui lui était dédié date du 11ème siècle, à l’époque des Seljoukides.

La Rédaction avec AFP