Commerce Algérie
Commerce Algérie

Les chiffres portent sur la période du 1er juillet au 7 août 2013. Plus de 52.000 infractions commerciales ont été comptabilisées par les brigades de contrôles.

Pour arriver à ce chiffre, plus de 200 000 interventions ont été effectuées par les brigades de contrôle du ministère du Commerce pendant les cinq semaines allant du 1er juillet au 7 août. Et le résultat n’est guère réjouissant : le nombre d’arnaques est en hausse de 19% par rapport à la même période en 2012. C’est ce qu’a déclaré mardi le ministre Mustapha Benbada :

52.291 infractions aux règles relatives à la conformité des produits mis à la consommation, à la loyauté et à la transparence des pratiques commerciales, ont été constatées durant le ramadhan 2013 et les dix jours précédant ce mois sacré par les services de contrôle, une hausse de 19% par rapport à la même période de l’année précédente

Sur la même période, 47.520 PV de poursuites judiciaires (+14%) ont été rédigés. Si l’on se focalise sur le seul mois de Ramadan, la hausse est de 66%.

Défaut d’hygiène et produits impropres à la consommation

Dans le détail, 47,6% des arnaques constatées concernent le défaut d’hygiène, soit 8.967 cas. 11,73% concernent des produits non propre à la consommation et 6,68% le non respect d’obligation d’étiquetage du produit.

Le nombre de défaut de publicité des prix et tarifs (17.874) a augmenté de 53,43% durant la période allant du 1er juillet au 7 août 2013 comparativement à la même période de 2012. Les infractions liées au défaut de facturation et à la pratique de prix illicites sont en hausse aussi, respectivement de 8% et 1,3%.

Ces contrôles estivaux ont mis à jour un chiffre d’affaires illicite global de 3,81 milliards de DA. La valeur des marchandises saisies s’élève quant à elle à 36,75 millions de DA.

(Avec APS)

Notez cet article