Commerce : Les Européens premiers partenaires de l’Algérie

0
236
importation exportation Algérie

La France est sur le point de perdre sa place de 1er fournisseur de l’Algérie. Elle est talonnée par la Chine. Les exportations françaises ont été de 3,3 milliards de dollars durant le premier semestre de l’année en cours. La Chine, elle, a vendu à l’Algérie l’équivalent de 3,1 milliards de dollars.

Selon un rapport établi par les douanes algériennes, les pays de l’Union européenne restent les premiers partenaires commerciaux de l’Algérie. Sur les 64,25 milliards de dollars (mds usd) d’échanges commerciaux (importations et exportations) réalisés par l’Algérie durant ce semestre, 39,16 mds usd ont été effectués avec les pays de l’UE, soit 60,94% du commerce extérieur global de l’Algérie, rapporte l’APS citant les Douanes algériennes.

Les importations algériennes de l’UE ont atteint 14,98 mds usd, durant le premier semestre 2013, soit près de 52,8% des importations globales du pays, en hausse de 22,8%, par rapport à la même période en 2012, selon les chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis) obtenus par l’APS.

Les exportations algériennes vers ces pays ont atteint 24,17 mds usd, soit 67,33% des exportations globales du pays, en hausse de 17%, précise le Cnis.

A l’intérieur de cette région économique, l’Espagne est le premier client de l’Algérie avec 5,39 mds usd, suivie par l’Italie avec 5,13 mds, la Grande-Bretagne avec 4,51 mds, la France (3,66 mds) et les Pays-Bas avec 2,71 mds. Pour les fournisseurs, les premières places ont été occupées aussi par les pays de l’UE.

La France occupe toujours la première place avec 3,33 mds usd, la 3e place revient à l’Espagne avec 2,72 mds usd, puis l’Italie à la 4e place avec 2,51 mds usd et l’Allemagne (5e) avec 1,34 md usd. La Chine, qui ne fait pas partie de l’UE, a été classée 2e fournisseur de l’Algérie avec 3,31 mds usd.

Les pays de l’OCDE (hors UE) viennent en deuxième position avec une part de 12,37% (3,50 mds usd) des importations de l’Algérie, et de 19,58% (7,03 mds usd) des ventes algériennes à l’étranger.

Par rapport au 1er semestre 2012, les exportations réalisées avec ces pays ont reculé de 38,6%, au moment ou les importations en provenance de ces pays ont augmenté de plus de 11%.

Les échanges commerciaux de l’Algérie avec les pays de l’OCDE, durant les six premiers mois 2013, ont été réalisés essentiellement avec les Etats-Unis qui sont classés 6ème client d’Alger avec 7,24% des exportations de l’Algérie.

La Turquie a été classée 8eme client de l’Algérie et son 6e fournisseur avec respectivement 1,8 md et 1,1 md usd.

La région de l’Amérique du Sud absorbe 3,03% (1,09 md) des ventes algériennes à l’étranger alors que ses exportations vers le pays ont totalisé 6,22% (1,76 md usd) de la valeur globale des importations au 1er semestre 2013.

Pour cette région, le Brésil est classé 10e client (994 millions) de l’Algérie et son 11e fournisseur (1,12 md usd).

Echanges faibles avec les pays arabes

Les pays de l’Asie ont absorbé 4,62% des exportations de l’Algérie (1,66 md usd) et ont en expédié 18,26% (5,17 mds usd).

En Asie, la Chine reste un « important » partenaire de l’Algérie puisqu’elle est classée 2e fournisseur du pays depuis 2012 avec 3,31 mds usd et son 13e client avec 644 millions usd.

Le volume des échanges avec les pays du Maghreb (UMA) a enregistré une augmentation de 58,45% le premier semestre 2013 par rapport au 1er semestre 2012, passant de 1,21 milliard usd à 1,92 md usd.

Le commerce avec les pays arabes (hors UMA) a enregistré une hausse de 32,64% par rapport à la même période, le volume global des échanges commerciaux étant passé de 1,2 md usd à 1,59 md usd.

E. W.