Des soldats israéliens tuent trois palestiniens dans un camp à Jérusalem

0
103

Trois palestiniens ont été tués par des soldats israéliens et une vingtaine blessés le 26 août dans le camp palestinien de Qalandiya, près de Jérusalem.

La police israélienne a indiqué que des heurts ont éclaté dans le camp, après l’arrivée de gardes frontières israéliens venues arrêter un Palestinien. Les gardes frontières auraient utilisé des moyens anti-émeutes pour disperser la foule qui jetait des pierres sur les gardes. La police israélienne n’a cependant pas confirmé la mort des trois palestiniens, ni l’utilisation de balles réelles.

Selon l’AFP et les sources médicales et de sécurité palestinienne, trois palestiniens sont morts et une vingtaine ont été blessés touchés par des balles réelles, suite à l’intervention.

Dans une déclaration faite à l’AFP, le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abou Roudeina a accusé Israël de vouloir détruire le processus de paix. La reprise du processus de paix israélo-palestinien avait été impulsée par le secrétaire d’Etat américain John Kerry, peu de temps après qu’Israël ait annoncé le construction de plus de 2 000 logements pour les israéliens dans les colonies de Cisjordanie et à Jérusalem est.

 Les deux parties se sont réunies une première fois pour les négociations le 30 juillet et se sont de nouveau rencontrées à deux reprises courant août à Jérusalem. La prochaine rencontre prévue à Jéricho risque d’être compromis avec les récents événements.

(Avec AFP)