En 2012, l’Institut Galliup International annonçait que le taux de chômage avait connu une augmentation de 2 points dans les pays arabes, en atteignant les 16%. Il s’agit de la partie négative, si l’on regarde la partie positive, on regarde du côté de l’étude menée par le groupe Al Masah Capital sous une angle plus «  optimiste » et qui met en exergue l’ascension de la femme de la femme arabe dans le domaine professionnel.

En Afrique du Nord plus d’une société sur huit est gérée par une femme. Selon l’étude du groupe Al Masah Capital, le nombre total de femme active augmente de plus en plus. Ainsi, en 2011, on compte 18% de Femmes actives en Algérie dont  34 % de femmes occupant des postes de responsabilité, 13% dans le secteur de l’éducation et 66% dans le secteur de la justice selon le quotidien le Temps d’Algérie. Le chiffre reste faible par rapport à nos voisins marocains et tunisien qui en comptent 25%. Le Qatar prend la tête du classement avec 52% suivi de prêt par les Emirats Arabes ( 43%) et le Koweit (41%). L’augmentation du nombre de femmes actives serait intimement lié au niveau d’éducation de celles ci. Ainsi, on note une augmentation fulgurante du taux d’alphabétisation des femmes au Bahrein, au Qatar et au Koweit atteignant les 90%. Il reste relativement élevé en Jordanie et au Liban avec respectivement 89% et 86%.

La présence féminine dans les pays arabes demeure prédominante dans les domaines de…

Lire la suite sur FocusElles

Notez cet article