De violents affrontements ont éclaté le 14 août dans la matinée au Caire entre des manifestants partisans de Mohamed Morsi, le président déchu, et la police, qui est intervenue pour les disperser des places qu’ils occupaient depuis le 03 juillet. 

20h20 : Les camps protestataires ne seront plus tolérés a annoncé le ministère de l’Intérieur.

20h10 : Le ministère de l’Intérieur a annoncé que l’intervention contre les pro-Morsi a causé le mort de 43 policiers.

19h45 : Le premier ministre égyptien a déclaré à la télévision qu’il remerciait « la police pour avoir agi avec la plus grande retenue », ajoutant qu’aucun Etat qui se respecte n’aurait pu tolérer » une occupation aussi longue.

19h00 : Les partisans de Morsi appellent à de nouvelles manifestations pour dénoncer le « coup d’Etat » militaire et les interventions meurtrières.

18h55 : Asma Wadi, une photographe de Reuters a été blessé par balles alors qu’il couvrait les affrontements. Plus tôt dans la journée deux journalistes sont morts, Mick Deane de SkyNews et Habiba Ahmed Abd Elaziz, journaliste à Xpress.

18h50 : Deux hauts dirigeants des Frères Musulmans ont été arrêtés, Mohamed el Beltagi dont la fille a été tuée par balle, et Essam el Erian

18h00 : La place Rabaa al Adaouia, la plus importante des deux places du Caire, qui accueillait le campement des partisans de Mohamed Morsi est sous contrôle des forces de l’ordre a affirmé un responsable de la sécurité à l’AFP.

17h40 : Des centaines de manifestants quittent la place Rabaa al-Adawiya, dernier bastion des manifestants. Certains partisans ont décidé de rester sur place et se sont retranchés derrière des barricades.

17h00 : Le vice-président égyptien et prix Nobel de la paix Mohamed ElBaradei a annoncé avoir présenté sa démission après l’intervention sanglante des forces de l’ordre contre les manifestants.

16h55 : Le bilan des morts s’alourdit, 149 personnes sont mortes, selon le ministère de la Santé égyptien. Plus de 1000 blessés a ajouté un porte-parole.

16h30 : La Maison Blanche critique l’armée et son intervention violente contre les manifestants. Elle s’oppose au retour d’état d’urgence dans le pays.

16h00 : Le gouvernement égyptien a décrété la mise en place d’un couvre-feu ce soir au Caire, et dans onze autres provinces, dont Alexandrie et Suez, de 19h à 06h du matin.

Les onze gouvernorats sous couvre-feu sont : Guizeh, Alexandrie, Beni Sueif, Minya, Assiout, Sohag, Beheira, Nord et du Sud-Sinaï, Suez et Ismailia.

carte egypte

15h40 : Au moins 543 partisans de Morsi ont été arrêtés en possession d’armes automatiques, 219 à Nahda, 221 à Rabaa al Adawiya, et le reste dans d’autres lieux, a annoncé le ministre de l’intérieur égyptien.

15h00 : Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon « condamne dans les termes les plus fermes les violences » au Caire et « déplore que les autorités égyptiennes aient choisi d’utiliser la force ».

14h55 : La fille de Mohammed al-Beltagui, l’un des chefs des Frères musulmans, a été tué par balles sur  la place Rabaa al-Adawiya. Asmaa al-Beltagui avait 17 ans.

14h50 : L’état d’urgence décrété pour un mois par la présidence égyptienne.

14h30 : Le caméraman de Sky News, Mick Deane a été tué par balle a annoncé la chaîne britannique d’informations en continu.

14h20 : 124 manifestants tués en Egypte dans les affrontements durant l’évacuation.