La télévision tunisienne a diffusé ce 28 août, en direct du ministère de l’intérieur, la liste des personnalités politiques menacées de mort.

Séquence trouble pour la Tunisie. Alors que le pays a connu deux assassinats politiques en quelques mois – Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi -, la liste des menacés de mort reste longue. Elle a même été rendue publique aujourd’hui à la télévision. Et en direct !

Ettounsia 1 rediffusait une conférence de presse du ministère de l’Intérieur. Lequel a projeté un powerpoint avec le nom des personnalités menacées par des terroristes. Y figurent des hommes politiques, dont Amer Larayedh, membre du bureau politique d’Ennahda, Salma Baccar, réalisatrice, ou encore le célèbre journaliste et chroniqueur Soufiane Ben Farha. Une liste relayée sur les réseaux sociaux

Le ministère de l’Intérieur devrait leur apporter une protection à ces personnalités. Hier, le même ministère a pointé du doigt le groupe salafiste Ansar al Charia, accusé d’être derrière les assassinats de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi.