Le Département d’Etat US vient de renouveler sa mise en garde concernant les voyages en Algérie. Les Etats-Unis conseillent à leurs ressortissants d’éviter de se rendre dans le pays, car la menace terroriste y est « persistante ».

Pour les Américains, l’Algérie reste un pays à risque. « Le Département d’Etat exhorte les citoyens américains qui voyagent en Algérie d’évaluer attentivement les risques posés à leur sécurité personnelle. Il y a une forte menace terroriste et d’enlèvements en Algérie », peut-on lire sur son site, rapporte le site Maghreb Emergent qui explique que l’institution a renouvelé vendredi 23 août, son alerte au voyage  datant le 19 Février 2013, un mois après l’attaque d’In Aménas.

L’accalmie qu’a connu l’Algérie après la prise d’otages de Tiguentourine, ne suffit pas aux Etats-Unis pour assurer à ses expatriés une sécurité absolue. Et pour cause,  selon le département d’Etat US ce n’est pas seulement le sud du pays qui est dangereux, même les grandes villes sont à surveiller puisqu’elles sont toujours concernées par les dispositifs de sécurité (barrages routiers). « Les attaques sont toujours susceptibles d’avoir lieu », prévient encore le département américain. Il met essentiellement en garde les citoyens contre la menace d’AQMI, rappelant le dramatique épisode de l’attaque du complexe gazier, perpétré par le groupe djihadiste « les signataires du sang », menés par Mokhtar Belmokhtar, toujours recherché par Interpol.

Bien que les Etats-Unis saluaient il y a peu, les efforts de l’Algérie en matière de lutte contre le terrorisme, ils invitent leurs ressortissants à éviter les déplacements dans le pays, et dans le cas contraire à s’assurer de respecter toutes les mesures de sécurité.