Le Roi du Maroc a fini par céder à la pression de la rue marocaine dont la colère s’est largement exprimée ces deux derniers jours à la suite de la grâce accordé à un pédophile espagnol qui a abusé de pas moins de 11 enfants marocains.

Dimanche soir, une dépêche de l’agence d’information marocaine, la MAP, nous apprend que "Sa Majesté le Roi Mohammed VI a décidé de procéder au retrait de la grâce précédemment accordée au dénommé Daniel Galvan Fina de nationalité espagnole".

Advertisement

D’après cette source, cette décision «à caractère exceptionnel» a été prise «en considération des défaillances qui ont marqué la procédure, de la gravité des crimes commis et du respect du droit des victimes». Il est indiqué également que le Roi marocain a demandé à son ministre de la justice «d'examiner avec son homologue Espagnol les suites à donner au retrait de cette grâce». Signalons enfin que selon plusieurs informations concordantes, le pédophile espagnol, condamné auparavant à 30 ans de prison, aurait d’ores et déjà quitté le Maroc vers une destination qui demeure inconnue.