nedjma boutique

L’opérateur téléphonique Nedjma dispose d’un bilan positif pour ce début d’année. Plus d’abonnés, un chiffre d’affaires, investissements en série… L’entreprise de la filiale Ooredoo a la baraka cette année. 

2013 est un bon cru pour Nedjma, qui a connu un premier semestre plus que positif. Son chiffre d’affaires a littéralement bondi par rapport à 2012, il a même triplé, en passant de 29,3 millions de dollars au 1er semestre 2012 à 93,9 millions de dollars au 1er semestre 2013, soit 7,4 milliards de dinars algériens, indique l’entreprise dans un communiqué présentant son bilan des six premiers mois de l’année. Ainsi ses revenus sont passés de 460,6 millions de dollars au 1er  semestre 2012 à 523,6 millions de dollars pour la même période en 2013.

La recette du succès ? Sans doute ses nombreux investissements qui se sont élevés à 119 millions de dollars pour ce premier semestre soit l’équivalent de 8,9 milliards de dinars, précise encore la société dans son communiqué. Nedjma est devenu l’un des opérateurs chouchous des Algériens en osant et en proposant régulièrement des offres promotionnels et innovantes, et surtout en optant pour une campagne publicitaire très active, notamment lors d’événements particuliers.

Le tout jeune opérateur téléphonique peut se vanter aujourd’hui de détenir 31% de parts du marché de la téléphonie mobile avec 9,33 millions abonnés au 1er semestre 2013 alors qu’au dernier trimestre de 2012 elle en détenait 9,06 millions, sur les 37,5 millions d’abonnés que compte le pays. En dépit d’un petit couac sur son réseau au cours du mois de juin, Nedjma a tout de même su conquérir  270 000 nouveaux abonnés en ce début d’année et certainement autant de fidèles.

Notez cet article