Comme évoqué plus tôt dans la journée, le roi Mohammed VI a accordé la grâce royale à un ressortissant espagnol accusé de pédophilie. Suite à cette annonce, un événement rassemblant 22 000 personnes appellant à un sit-in devant le Parlement a été créé sur Facebook, a eu lieu ce soir devant le Parlement à Rabat ; un évènement réprimandé par les autorités.

C’est un sit-in d’envergure, organisé par le biais de Facebook, qui a lieu ce soir à Rabat devant le Parlement dans le but de contester la décision du roi d’accorder la grâce royale à un pédophile espagnol de 60 ans reconnu coupable du viol de 11 enfants âgés de 4 à 15 ans.

L’accueil des manifestants par les forces policières a été très violent et répressif. Ces derniers ont volé et cassé le matériel des journalistes présents sur place. Plusieurs manifestants ont été blessés à coup de matraque par les autorités, de plus, des photographes ont été transportés à l’hôpital.

Des rassemblements ont également eu lieu à Tanger, place des Nations-Unies (photo ci-dessus).

tetouanV640
Tétouan le 2 août 2013 (photo Twitter)

“C’est une répression tout à fait disproportionnée. Il n’y a qu’une seule explication, c’est que l’Etat n’a aucune explication”, affirme Fouad Abdelmoumni, un économiste présent lors de la manifestation.

“Une honte internationale, il n’y a ni droits ni libertés”, “vive le peuple, où est la justice ?, non à la pédophilie” ainsi les mots scandaient en coeur par les manifestants.

hatimuuus

https://www.youtube.com/watch?v=I8keb_ZN3NU