L’homme d’affaires Tahkout Mahieddine qui détient un véritable empire dans le transport privé notamment le transport universitaire a brisé son silence. Dans une interview accordée à la chaîne de télévision privée algérienne NumidiaNews, cet homme d’affaires controversé a affirmé que sa fortune ne provient d’aucune activité suspecte. 

Tahkout affirme également qu’il est blanc comme neige. « Je n’ai jamais détourné d’argent public. Je n’ai pas volé. Et ceux qui m’accusent n’ont qu’à présenter des preuves. Propager des rumeurs et alimenter la propagande, c’est très facile. Je suis victime d’une campagne de dénigrement », a-t-il dénoncé dans cette interview diffusée par la chaîne privée en deux parties. Quant à ses soi-disant relations avec l’ancien Premier Ministre, Ahmed Ouyahia, l’homme d’affaires a tout démenti. « Ahmed Ouyahia est un homme pour lequel j’ai beaucoup de respect. Mais il n’a jamais été mon associé. IL n’a jamais travaillé avec moi dans mon entreprise. Il n’a aucun intérêt avec moi. Toutes ces informations sont mensongères. Et je m’apprête à enclencher des poursuites judiciaires à l’encontre de leurs auteurs », a-t-il prévenu. Mahieddine Tahkout se dit victime d’une terrible machination. Un complot que des « jaloux », « menteurs, « lâches » ont élaboré pour mettre en péril sa réussite sociale et le succès de sa compagnie.

« Je ne me laisserai pas faire. Je traînerai devant les tribunaux ces colporteurs de mensonges. Mahieddine Tahkout est un entrepreneur algérien qui investit son argent dans son pays. Je n’ai jamais transféré illégalement des devises à l’étranger comme on ne cesse de le dire à tort et à travers. Sinon, la justice et l’Etat, puissant qu’il est, m’aurait arrêté depuis bien longtemps. Toutes les informations qu’on propage contre ma personne sont de la diffamation », a-t-il souligné enfin sur un ton révolté qui témoigne d’une profonde colère.

Notez cet article