Un homme d’affaire, nommé B. Abdelkader, la quarantaine, a été retrouvé par ses proches, avant-hier, mort au fond d’un puits, à côté de sa propriété en construction, dans le quartier de Sentouhi dans la commune de Heraoua, entre Reghaia et Ain Taya, à l’Est d’Alger.

Selon le quotidien arabophone El Khabar, le corps de la victime a été aussitôt transporté à la morgue de l’hôpital de Ain taya où une autopsie doit être pratiquée. Selon les premiers témoignages, des traces de coups ont été relevées au niveau de la tête et du visage de l’homme d’affaire, ce qui indique qu’il a été victime d’une agression.

Selon le même journal, celui-ci, un homme d’affaire connu du centre d’Alger, était spécialisé dans la bureautique et l’impression. Il avait quitté son domicile et n’avait plus donné signe de vie depuis un moment. Son frère s’est ensuite mis à sa recherche et s’est déplacé vers la localité où la victime construisait une villa. Arrivant sur place, le frère remarque un morceau de tissu avec du sang. Il s’est mis alors à le rechercher aux alentours de la villa en chantier. Et finalement, en jetant un coup d’œil au puit, qui se trouve juste à côté, il aperçoit le corps de son frère.

Les agents de la protection civile l’ont retiré avant-hier vers minuit. Sa voiture, une Volkswagen Tiguan, a été retrouvée non loin de là sur la route menant vers Ain Taya. Les gendarmes sont entrain d’enquêter, n’écartant aucune hypothèse. Ses proches ont été interrogés. Pour l’instant, aucune information n’a été communiqué concernant le coupable. Les services de sécurité mènent leur enquête.

 Elyas Nour