AADL : près de 200.000 demandes soumises à enquête

0
252
aadl_1

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a annoncé le début de l’étude des demandes des souscripteurs au nouveau programme AADL.

Beaucoup d’appelés, peu d’élus. Le nouveau programme de l’AADL ne concernera que 230.000 logements à travers le territoire national. 459.000 personnes se sont inscrites depuis une semaine, ce qui signifie qu’une sur deux aura la chance d’obtenir un logement. Un décret déterminera lesquelles sont prioritaires.

Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, a annoncé ce dimanche que l’étude des demandes des souscripteurs a d’ores et déjà commencé. Dans une intervention à la télévision algérienne, le ministre a indiqué que près de 200.000 demandes ont été soumises à enquête pour vérifier si les souscripteurs possèdent déjà un logement ou ont bénéficié d’une autre aide de l’Etat :

Cinq documents – présentés par les souscripteurs dans le cadre du nouveau programme AADL – feront l’objet de vérification et nous avons les moyens de procéder à leur vérification.

Un premier tri des dossiers AADL a permis de vérifier les lieux de résidence, le niveau de revenu exigé pour pouvoir bénéficier de cette formule (de 24.000 à 108.000 DA) et si le souscripteur est affilié à la sécurité sociale :

Les entreprises nationales et étrangères retenues dans le cadre du nouveau programme AADL, sont capables de réaliser ce projet dans un délai de 24 mois a assuré Abdelmadjid Tebboune :

Le retard accusé dans le programme AADL de 2001 ne se répétera plus et le délai arrêté (dans le cadre du nouveau programme) est de 24 mois et pourrait être prolongé de 3 ou 4 mois pour la réalisation des infrastructures publiques entourant les sites d’habitation.

Il a ajouté que certaines wilayas ont déjà entamé la réalisation de leurs quotas du projet, Alger par exemple. 80.000 logements AADL supplémentaires seront construits par endroits, ce qui portera le nombre global d’unités à 230.000.

(Avec APS)