Courbis : « sur la pelouse du 5 juillet, je ne voyais même pas les chaussures des joueurs »

0
132

Roland Courbis, l’entraîneur de l’équipe de l’USM d’Alger, ne se relève toujours pas du choc que lui a procuré la pelouse catastrophique du stade du 5 juillet. « Sur cette pelouse, je ne voyais même pas les chaussures des joueurs », a-t-il confié dans une déclaration faite à Algérie-Focus.com

Affligé, abattu et attristé par le drame qui a causé la mort à deux supporters suite à l’effondrement d’une tribune du stade du 5 juillet, un tragique accident qui a secoué toute l’Algérie, le coach des rouges et noirs espère ne plus jamais rejouer sur cette pelouse qui symbolise désormais le malheur. Mais, aujourd’hui, Roland Courbis cherche à dépasser ce triste épisode et se concentre sur l’avenir. Son ambition : faire de l’USMA une équipe qui rivalise avec les meilleurs clubs africains. « Faire partie du dernier carré de la ligue des champions africaine, c’est un objectif qu’on peut atteindre à court ou moyen terme. J’ai des plans pour l’USMA, mais je ne vais tout vous révéler », nous a expliqué le coach français qui a entraîné de nombreux clubs prestigieux en France à l’image de l’Olympique de Marseille.

Concernant l’équipe nationale et le tirage au sort pour les matchs de barrages du mondial de 2014, Roland Courbis estime que l’Algérie est vraiment bien lotie. « Avec un aller à Ouagadougou et un retour à Blida, l’Algérie devrait-elle espérer mieux ? », s’est interrogé enfin notre interlocuteur qui croit fortement aux chances des Fennecs.