baie alger

Une fête de mariage s’est transformé en un événement dramatique qui a failli coûter la vie à plusieurs personnes.

Les faits se sont déroulé avant-hier, à Ben Omar, dans la commune de Kouba, à Alger. Le collège, qui accueillait les invités pour la fête, s’est transformé, en l’espace de quelques heures en une scène de bataille où s’affrontait des jeunes du quartier « Jolie vue » à d’autres de la cité « El Bahia ».

Des armes blanches ont été utilisées, ainsi que des bouteilles en verre. Plusieurs personnes ont été blessées. Certaines d’entre eux, selon le quotidien arabophone El Khabar, sont dans un état grave.

Pour venir à bout des belligérants, les éléments des brigades d’intervention de la police ont du user de balles en caoutchouc. Venus pour assister à un moment de joie, les invités – femmes, hommes, enfants, et vieillards – se sont retrouvés au milieu d’une guerre entre deux quartiers.

Tout a commencé lorsque deux jeunes garçons de ces deux quartiers se sont accrochés. Un moment après, l’un d’eux, habitant la cité « El Bahia » a appelé ses amis en « renfort. » Ces derniers ont commencés à jeter des pierres sur le CEM. Le jeune qui fêtait son mariage, issu de « Joli vue » a fait appel pour sa part pour les siens, afin de se « défendre. » Et c’est là que tout a dégénéré.

Plusieurs véhicules stationnés sur les lieux et aux alentours ont été endommagés. Selon un habitant du quartier, les policiers, alertés, ne sont intervenus que deux heures après le début des accrochages. Ce que nie, bien évidemment, la sûreté de la wilaya d’Alger.

Hier, certains sages tentaient de réconcilier les deux quartiers. Ce n’est pas la première fois qu’une fête de mariage se transforme en une scène de bataille, notamment à Alger où les animosités entre quartiers se sont accentuées.

Elyas Nour

Notez cet article