syrie

A la veille de l’Aid El Kebir, l’Algérie a lancé un appel « pressant » à toutes les parties prenantes en Syrie pour la mise en oeuvre d’une trêve.

La trêve est conjointement proposée par la Ligue des Etats arabes et l’Organisation de coopération islamique. Elle est soutenue par l’Algérie qui a annoncé par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani :

A la veille de la célébration de l’Aïd-El-Adha, l’une des fêtes musulmanes les plus sacrées, l’Algérie lance un appel pressant à toutes les parties prenantes en Syrie pour les exhorter à mettre en oeuvre, à l’occasion de cette fête, la trêve proposée conjointement par la ligue des Etats arabes et l’organisation de coopération islamique.

Dans sa déclaration diffusée jeudi, Amar Belani ajoute :

Puisant sa raison d’être dans les hautes valeurs de clémence et de solidarité de notre sainte religion, cette trêve permettra au peuple syrien frère d’observer cette journée bénie dans un climat de paix et de sécurité et contribuera à consolider l’élan international et les efforts en cours en vue de la convocation de la conférence dite de Genève 2 pour la recherche d’une solution politique visant à mettre fin au cycle de la violence et à prendre en charge les aspirations légitimes du peuple syrien.

Puisse l’appel être entendu en cette fête sainte.

(Avec APS)