Le marché de Tlemcen reste quadrillé par un important dispositif policier pour lutter contre le commerce informel et calmer les esprits.

Des échauffourées ont éclaté mardi 8 octobre à Tlemcen au moment où les services de police tentaient, lors d’une opération « coup de poing » enclenchée tôt le matin, de déloger les commerces informels implantés au niveau du marché de détail de fruits et légumes, situé au centre-ville près de la grande mosquée. Les jeunes se sont énergiquement opposés à leur délogement en jetant des cailloux contre les forces de l’ordre et en brûlant des pneus. Pris de panique, les commerçants, dont les locaux sont situés aux alentours du marché, ont baissé rideau et la circulation automobile a été déviée. Plusieurs manifestants ont été interpellés et le marché demeure quadrillé par un important dispositif policier.

La campagne de lutte contre le commerce informel a également touché dernièrement la commune de Mansourah où une centaine de jeunes marchands qui gravitaient autour du marché d’Imama ont été délogés, libérant la surface précédemment occupée pour la restituer à la circulation piétonne et permettre la réalisation de nouveaux espaces verts. La plupart des indus occupants ont bénéficié d’une affectation au niveau du nouveau marché de fruits et légumes, érigé à 150 mètres de là. C’est sans couac que l’opération en question s’est déroulée, mobilisant d’importants moyens humains et matériels de l’APC avec le concours des services de la sûreté nationale et de la protection civile.

L’opération engagée dans la zone urbaine de Tlemcen a permis jusque-là de démanteler une soixantaine de lieux de ventes illicites occupés par des tentes et baraques de fortune qui proposaient des produits douteux pour la santé de la population (cosmétiques, fruits, jouets, vêtements, chaussures, portables, etc…). Cependant dès la baisse de vigilance des services sde police, les jeunes chassés de ces lieux y retournent comme c’est le cas à « Sidi Hamed » ou « Bab Sidi Boumédiène » où les piétons ont mille difficultés pour arpenter cette rue occupée à longueur de journée par des tables de fortune proposant toute une panoplie de produits de consommation.

Notez cet article