bande dessinée algérie

Les bédéistes algériens Sofiane Belaskri, Mahmoud Benameur et Soumeya Ouarezki participent à une exposition collective de bande dessinée à Londres.

Du 24 octobre au 22 novembre, ils représentent l’Algérie à Londres, à l’occasion du 10e Festival international de la BD Comica-2013 ! Eux, c’est Sofiane Belaskri, Mahmoud Benameur et Soumeya Ouarezki, trois bédéistes algériens de talent.

A 21 ans, Sofiane Belaskri est auteur de mangas. Il a dessiné la série Drahem dans la revue Laabstore et a publié Le vent de la liberté dans le n° 34 de cette même revue. En 2011, Sofiane Belaskri reçoit le 2e prix au concours des jeunes talents du FIBDA. En parallèle, il est étudiant en génie civil à l’Université d’Oran.

Mahmoud Benameur a remporté quant à lui le prix du meilleur graphisme au FIBDA 2010. Avec Soumeya Ouarezki, il a notamment signé « Les souvenirs de Fatma », un album retraçant une histoire d’amour entre une jeune algérienne de la Casbah et soldat américain à la fin de la seconde guerre mondiale.

Six autres dessinateurs de Turquie et du Royaume-Uni, sont également invités à cette exposition intitulée « Reframe (Recadrer) : perspectives sur l’Europe à travers des bandes dessinées d’artistes algériens, turcs et du Royaume-Uni », organisée au Centre « Free Word » par le Festival et soutenue par la Fondation culturelle européenne.

Les organisateurs ont par ailleurs indiqué que l’exposition sera transférée en 2014, d’abord à Alger lors du 7e FIBDA, puis à Istanbul, en Turquie pour le même événement.

Parmi les bédéistes présents à l’exposition « Refarme », Hannah Berry et Daniel Locke du Royaume Uni, Cem Ozüduru, murat Mihçioglu et Naz Tansel de Turquie qui participeront avec plusieurs albums dont  » Angry Turks » (Turcs en colère) traitant des manifestations au parc Gezi et à la place Taksim d’Istanbul ainsi que des réactions du gouvernement turc face aux manifestants.

(Avec APS)

Notez cet article