Par mesure de sécurité, la fédération de football du Burkina Faso préfère ne pas envoyer de supporters en Algérie.

Ils devaient être près de 1.500. Finalement, aucun fan de l’équipe nationale de football du Burkina Faso ne fera le déplacement en Algérie pour supporter les Étalons, qui affronteront les Fennecs le 19 novembre prochain sur la pelouse du stade de Blida lors du match retour comptant pour la qualification au Mondial 2014 au Brésil. Les hommes de Paul Put seront donc seuls pour arracher leur première qualification en phase finale de la Coupe du monde.

« C’est après mûre réflexion avec le ministre des Sports et des Loisirs que la décision a été prise. Nous avons joué dans les mêmes conditions à la Pointe Noire et nous avons gagné. Nous sommes convaincus de ramener la qualification, donc nous ne voulons pas exposer les supporters », a expliqué le président de la fédération burkinabé, Sita Sangaré, lors d’un point presse vendredi 25 octobre.

La Fédération du Burkina Faso veut éviter à leurs supporters de vivre un scénario identique au match barrage opposant l’Algérie à l’Egypte, pour la qualification au Mondial 2010. Durant la rencontre et surtout après le match, les supporters des deux équipes s’étaient violemment affrontés.

De leur côté, les Algériens se préparent avec impatience pour l’évènement footballistique le plus important de l’année à leurs yeux. On sait déjà que les aficionados algériens vont se déplacer en masse à Blida pour encourager les Verts.

La décision de la Fédération du Burkina Faso aura-t-elle un impact sur le moral de ses joueurs ? Le onze burkinabé sera-t-il déstabilisé ? Verdict le 19 novembre prochain.

Notez cet article