administration-algerienne-3

Un observatoire du service public devrait voir le jour en 2014 avec comme mission principale la proposition de réformes de ce service.

L’annonce en a été faite ce dimanche par Mohamed El Ghazi, ministre auprès du Premier ministre chargé de la Réforme du service public, Mohamed El Ghazi. Un observatoire devrait voir le jour d’ici l’année prochaine pour proposer des pistes d’amélioration du service public. Sur les ondes de la chaîne III, Mohamed El Ghazi a précisé qu’il n’envisageait pas cette commission comme une réunion de technocrates :

Cet observatoire, qui ne sera pas constitué de fonctionnaires mais de citoyens issus du mouvement associatif, pourra faire appel à toutes les compétences nécessaires pour pouvoir proposer des réformes du service public et observer par la suite si le service réformé répond aux exigences du citoyen.

Une forme de démocratie participative. Le ministre a insisté sur ce point :

On voudrait impliquer la société civile, notamment les usagers du service public dans la réforme de ce service.

Première piste de réforme évoquée ce matin par Echourouk : l’ouverture des administrations publiques jusqu’à 19 heures. Une réforme qui pourrait provoquer l’ire des fonctionnaires, premiers concernés par ce changement d’horaire.

(Avec APS)