L’ENTV affirme qu’elle va diffuser le match Burkina Faso – Algérie

0
160

(actualisé à 16h50)

Négociations ou pas ? A quelques heures de la rencontre entre l’Algérie et le Burkina Faso l’ENTV n’a toujours pas annoncé officiellement qu’elle retransmettrait le match. Contactée par Algérie-Focus, une source anonyme de l’ENTV a affirmé qu’elle « diffuserait la rencontre ce soir, inch’allah. C’est sûr en tout cas, mais tout peut changer ». Deux heures plus tard une dépêche de l’APS confirmait cette version, la chaine a bel et bien obtenu les droits de transmission.  

Ce matin encore, les rumeurs circulaient sur l’achat des droits de retransmission du match qui opposera l’Algérie au Burkina Faso. Plusieurs médias ont affirmé que l’ENTV serait toujours en négociations avec la chaine Al Jazeera, détentrice des droits de diffusion de la rencontre pour les qualifications au Mondial 2014. Finalement les négociations « serrées », qui se sont poursuivies ce samedi entre la télévision nationale et le détenteur exclusif des droits de retransmission de cette rencontre, ont fini par aboutir ». Un peu plus tôt dans la journée, la rédaction d’Algérie-Focus avait appris auprès de l’ENTV que les droits seraient acquis et qu’elle diffuserait bien à 17 heures le fameux match sur la chaîne terrestre.

Pourtant il y a quelques jours l’ENTV avait officiellement annoncé  qu’elle serait un relais pour le match Burkina Faso – Algérie, par le biais de l’APS, dans une dépêche datant du 7 octobre dans laquelle il était indiqué que la chaine algérienne avait bien acquis les droits de diffusion.  Pour rappel Al Jazeera aurait réclamé 30 milliards de centimes pour l’obtention des droits de retransmission. Les deux chaines se seraient alors engagées dans un bras de fer pour cette question de droits.

Si l’ENTV venait, finalement à ne pas diffuser le très attendu match Burkina-Faso – Algérie, d’autres chaînes diffuseront la rencontre ou vous pourrez également la suivre en direct sur le web. Retrouvez la liste des médias qui retransmettront la rencontre ici.