Michel Platini

Le président de l’UEFA Michel Platini ne serait pas contre davantage d’équipes africaines à la Coupe du Monde.

L’Afrique serait-elle sous-représentée dans les instances du foot international ? Il semblerait puisque c’est aujourd’hui le patron du football européen qui vole au soutien du continent. Michel Platini a ainsi indiqué à l’AFP que le passage de la Coupe du monde de 32 à 40 équipes lui paraissait envisageable. Objectif : faire plus de place à l’Afrique.

« Je suis d’accord pour qu’il y ait davantage d’équipes d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et d’Amérique du nord à la Coupe du monde, a déclaré Michel Platini. Alors pourquoi ne pas passer de 32 à 40 équipes ? Cela ferait huit groupes de 5 équipes. Et selon nos études, cela ne rajouterait que trois jours de compétition à la Coupe du monde. »

Sur ce point, Michel Platini semble sur la même ligne que le patron de la FIFA, Joseph Blatter. Lequel a proposé il y a deux jours de reconsidérer le nombre de représentants de chaque continent.

« Il faut accorder aux fédérations africaines et asiatiques la place qu’elles méritent. Les Européens et les Sud-Américains ont la majorité des places pour la Coupe du monde alors qu’ils ont moins de fédérations que l’Afrique et l’Asie. Ce n’est pas normal que l’Afrique n’ait que cinq places », avait déclaré Blatter au magazine de la Fifa.

Les modifications, si elles interviennent, ne concerneraient pas le Mondial 2014. L’Algérie n’a donc d’autre choix que de gagner à Blida le 19 novembre prochain si elle veut s’envoler pour le Brésil.

Notez cet article