Lu sur Jeune Afrique

L’Office algérien de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT) a annoncé, mercredi  2 octobre, avoir saisi un peu plus de 127 tonnes de kif venant du Maroc.

Les huit premiers mois de l’année 2013 ont été prolifiques pour l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT). « Au total, 127 098,875 kg de résine de cannabis (…) », a indiqué, mercredi 2 septembre, le directeur général de l’agence algérienne, Mohamed Zouggar, à l’agence APS.

Durant la même période, 764 133 comprimés de substances psychotropes de différentes marques et 12 759 individus, dont 48 étrangers, ont été interpellés pour des affaires liées à la drogue, selon la même source.

Le Maroc, plus gros producteur mondial

Selon Mohamed Zouggar, « toute la quantité de résine de cannabis (…) vient du Maroc ». D’après le dernier rapport de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), le royaume chérifien reste en 2013 le plus gros producteur mondial de cannabis avec 47 500 hectares de terres cultivées, principalement dans la région du Rif (nord). L’agence onusienne estime en outre que le royaume chérifien produit annuellement 38 000 tonnes d’herbe et 760 tonnes de résine.

Une partie du cannabis produit au Maroc transite par l’Algérie pour son exportation mais aussi pour la consommation locale.