Cela fait plusieurs mois que Jonathan Pitroipa ne s’est pas exprimé dans les médias. Après la victoire du Burkina Faso aux dépens de l’Algérie, il a aimablement accepté de mettre un terme à son «abstinence médiatique» pour nous livrer ses impressions sur le match.

Un commentaire sur ce match que vous avez gagné face à l’Algérie ?

Je pense que ç’a été un bon match. Nous aurions pu le plier en première mi-temps où nous avons bien joué, mais nous nous sommes un peu relâchés en seconde période. Le fait d’avoir gagné est en soi très positif. Nous irons en Algérie pour essayer de nous qualifier. Nous allons bien nous préparer pour ce match.

Comment avez-vous trouvé l’équipe d’Algérie ?

C’est une bonne équipe, évidemment. Si elle est arrivée à ce stade des éliminatoires, c’est qu’elle est de qualité. C’est dommage, d’ailleurs, que l’une des deux équipes n’aille pas au Mondial ! J’espère seulement que ce sera la meilleure équipe qui se qualifiera pour la Coupe du monde. J’espère, bien sûr, que la meilleure équipe soit la nôtre.

Que s’est-il passé avec Madjid Bougherra sur l’action où il a été bousculé et frappé ?

(Rire…) Il faut lui demander à lui car j’étais loin de l’action au moment où il était tombé par terre. Je ne pense pas que ce soit grave. Le football est un jeu de fair-play qui réunit les nations et, en l’occurrence, dégagera les meilleurs représentants de l’Afrique à la Coupe du monde. Je pense qu’il faut jouer au foot avant tout pour faire plaisir à nos supporters et aussi pour gagner dans le fair-play.

Nous avons assisté à une belle opposition en seconde mi-temps…

Effectivement, le match s’est emballé dans la seconde période. Je pense que c’est parce que chaque équipe voulait gagner et voulait donc provoquer l’adversaire pour tenter de le tromper.

Ne pensez-vous pas que l’arbitrage a faussé le résultat du match ?

Pour moi, l’arbitrage a été correct. C’est normal qu’une équipe qui joue à l’extérieur évoque toujours des problèmes d’arbitrage. Nous, quand nous jouons nos matches, nous ne regardons pas l’arbitrage.

Lu sur Le Buteur

Notez cet article