Revue de presse. Présidentielle 2014 : Des comités de soutien à l’étranger pour Benflis et Hamrouche

0
122
benflis

Lu sur Les Débats

L’élection présidentielle de 2014 suscite beaucoup plus d’intérêt et d’engouement à l’étranger qu’en Algérie. Et pour cause, des comités de soutien sont en train de se mettre en place pour soutenir la candidature de certaines personnalités nationales avant même que celles-ci ne proclament officiellement leurs prétentions d’y prendre part.

Il s’agit bien entendu de Mouloud Hamrouche et Ali Benflis dont la candidature se précise chaque jour un peu plus, jouissant d’une large sympathie parmi l’électorat algérien. En effet, des Algériens installés en Californie (Etats-Unis) et au Canada viennent de mettre sur pied, un comité de soutien à la faveur d’Ali Benflis en prévision de la prochaine joute présidentielle.

Ce comité, croit-on savoir, est composé d’éminentes personnalités, autrement dit des chercheurs, des universitaires et autres intellectuels de la diaspora algérienne établie en Amérique du Nord, qui se sont regroupés derrière cette personnalité qualifiée comme étant « l’unique alternative face à la crise politique que traverse l’Algérie ».

« Notre chère patrie fonde son espoir en vous et appelle à un sang nouveau, aux idées adaptées aux grandes mutations mondiales, ainsi qu’à un esprit de solidarité nationale sans faille », écrit-on dans ladite motion de soutien priant l’ex-chef du gouvernement et SG du FLN de se représenter à cette élection.

L’autre candidat potentiel à jouir des faveurs de la diaspora algérienne, n’est autre que Mouloud Hamrouche qui n’a pas encore soufflé un seul mot sur ses intentions de briguer la Magistrature Suprême.

L’ex-chef du gouvernement est épaulé par un groupe d’Algériens établi à Montréal au Canada, qui avaient lancé une initiative sur la Toile en guise d’amorce à l’installation d’un comité de soutien, en vue de la prochaine présidentielle.

Une initiative chapeautée par Youcef Bendada qui n’est autre que l’ex-SG du Conseil de l’audiovisuel du temps de Hamrouche justement. « Hamrouche possède la forme physique et intellectuelle pour affronter avec son peuple les multiples défis de ce siècle où les faibles resteront en marge de ce monde moderne et verront leur descendance exclue de la recherche du mieuxêtre et du bonheur », avancent de leur côté les initiateurs de ce comité de soutien à Mouloud Hamrouche, en guise d’arguments.

Cette effervescence ressentie à l’étranger par rapport à ce rendez-vous phare de l’Algérie qu’est la prochaine échéance présidentielle, est également relayée par les manifestations d’intérêt signalées en Europe et au Canada, où des Algériens se sont montrés prêts à prendre part à la course présidentielle.

En Suisse, en Angleterre, en France ou encore au Canada, des candidats prolifèrent donnant à cette échéance une saveur particulière, à défaut d’en susciter de même à l’intérieur du pays.

C’est dire la dynamique pré-électorale que suscite la prochaine élection présidentielle à l’étranger, où la diaspora algérienne s’intéresse de plus en plus aux développements de la scène politique dans le pays, contrairement aux années précédentes. En attendant bien sûr le règlage de l’horloge politique locale à l’heure de la prochaine présidentielle…