armée

L’armée algérienne a découvert une vaste cache d’armes près de la frontière avec la Libye, comprenant notamment des missiles sol-air, rapporte jeudi une source au sein des services de sécurité.

« C’est un arsenal de guerre », a déclaré cette source souhaitant rester anonyme. Les armes ont été trouvées dans la province d’Illizi, dans le sud de l’Algérie. Les militaires ont dénombré une centaine de missiles anti-aériens ainsi que plusieurs centaines de roquettes anti-hélicoptères, de mines terrestres et de grenades RPG.

La cache se trouvait à environ 200 km du complexe gazier d’In Amenas qui avait été pris d’assaut par des militants islamistes venus de Libye en janvier. Trente-sept employés étrangers du site avaient été tués dans cette attaque. La situation chaotique en Libye inquiète les compagnies pétrolières opérant en Afrique du Nord où certaines entreprises américaines ont commencé à réduire leurs activités.

Le Britannique BP et le Norvégien Statoil étudient actuellement la pertinence de renvoyer de nouveaux employés sur le site d’In Amenas.

Lu sur Reuters