Bachar Al Assad Syrie

Dans une interview diffusée lundi soir , Bachar al-Assad s’est par ailleurs dit prêt à se présenter à l’élection présidentielle de 2014.

L’interview a été diffusée par la chaîne libanaise Al-Mayadeen. Bachar Al-Assad y a confié ses intentions à l’approche de la présidentielle de 2014 : il est prêt « sur le plan personnel » à se représenter.

Ma réponse dépend de deux facteurs : le premier est le désir personnel, et le second est la volonté du peuple. Pour le premier point, celui me concernant personnellement, je ne vois pas pourquoi je ne me présenterais pas à la prochaine élection.

Cette déclaration intervient alors que quasi dans le même temps, le secrétaire d’Etat américain John Kerry affirmait que si Bachar Al-Assad était réélu en 2014, la guerre continuera en Syrie. Sans répondre directement sur ce point, Bachar Al Assad a affirmé que « les conditions n’étaient pas encore réunies » pour négocier la paix avec l’opposition syrienne :

Quelles sont les forces qui y prendront part ? Quel lien ont-elles avec le peuple syrien ? Ces forces représentent-elles le peuple syrien, ou représentent-elles les Etats qui les ont inventées ? Comment ces forces peuvent-elles représenter le peuple syrien si elles vivent à l’étranger ? Elles n’osent pas venir en Syrie.

Bachar al-Assad a qualifié au passage les Frères musulmans de « groupe terroriste ». La Syrie est confrontée depuis mars 2011 à un conflit civil meurtrier dans tout le pays. En septembre, les Etats-Unis et la France ont hésité à déclencher des frappes ciblées, avant de reculer face à la pression des opinions publiques.