Un ministre confirme qu’Abdelaziz Bouteflika briguera un quatrième mandat

0
137
Abdelaziz Bouteflika

Abdelaziz Boutelfika prépare bel et bien les élections présidentielles de 2014. C’est son ministre, et l’un de ses principaux alliés, Amar Ghoul, qui le confirme publiquement. Dans une déclaration à la presse, Amar Ghoul a répondu sans aucune gêne à une question relative à la «prolongation du mandat» en cours de Abdelaziz Bouteflika.

Amar Ghoul, président du parti islamiste le TAJ, a expliqué ainsi qu’Abdelaziz Bouteflika a ordonné à tout le gouvernement de se mobiliser pour préparer la tenue de l’élection présidentielle en avril 2014. La thèse qui cherche à nous faire croire que les présidentielles seront reportées à une date ultérieure s’avère donc infondée. Amar Ghoul, membre du gouvernement, proche du cercle présidentiel et donc bien informé sur ce dossier, a assuré que le scrutin présidentiel aura bel et bien lieu dans les délais. D’ailleurs, le staff de son parti, le FLN, le MPA d’Amar Benyounès et même le PT de Louisa Hanoune  sont déjà en campagne pour le quatrième mandat.

Une telle campagne aurait-elle pu être mise en branle sans l’aval et l’autorisation d’Abdelaziz Bouteflika ? Certainement pas. Amar Ghoul explique indirectement que des instructions ont été données par Abdelaziz Boutelfika en personne pour préparer la voie à « un quatrième mandat ». Un quatrième mandat qui doit passer, d’abord, par la constitution d’une large coalition politique au service de cette cause électorale. « Nous avons entrepris des contacts avec plusieurs partis avec lesquels nous partageons quelques points essentiels. Nous, nous plaidons pour un dialogue ouvert qui prenne en considération quelques éléments essentiels pour nous, à savoir la stabilité du pays, la sécurité nationale et, bien sûr, la position par rapport aux prochaines élections présidentielles », a indiqué à ce sujet Amar Ghoul. Les dés sont donc jetés…