Les services de sécurité continuent leur lutte contre le trafic de drogue. Pas moins de 20 quintaux de Kif traité ont été saisis, vendredi, dans la région de Maghnia, pas loin de la frontière marocaine, a indiqué la sûreté de wilaya de Tlemcen dans un communiqué.

C’est lors d’une opération course-poursuite, engagée contre des narcotrafiquants, s’est soldée par l’arrestation de quatre membres du groupe. Le chef du groupe, répondant aux initiales de YR, âgé de 33 ans, est « activement recherché », selon la même source.

Cette nouvelle saisie n’est malheureusement pas la seule. Elle fait suite à des opérations similaires, effectuées dans d’autres régions du pays. Le gros de ces quantités de drogue provient du Maroc, désigné récemment comme premier producteur mondial de drogue.

Il ne se passe pas un jour sans que les services de sécurité, auxquels s’est joint l’armée, ne fasse d’énormes saisies de drogues. Cela s’ajoute aux quantités, sans doute grandes, qui échappent aux services et qui s’écoulent sur le marché.

Notez cet article