Les relations algéro-marocaines sombrent dans le chaos ! Vendredi 1er novembre, des dizaines d’activistes marocains ont manifesté devant le Consulat d’Algérie à Casablanca. Les activistes n’ont pas hésité à attaquer ce bâtiment diplomatique et un des manifestants a même escaladé la villa pour aller jusqu’à enlever le drapeau algérien hissé au sommet du consulat. 

Pour l’heure, nous ignorons les circonstances de cette attaque qui signe un incroyable dérapage. Un dérapage qui ne va pas manquer de plonger les relations entre les deux pays voisins dans un terrible climat de tension. Selon les premières informations dont nous disposons, les manifestants appartiennent à un mouvement appelé « Le Mouvement des Jeunes Royalistes ». Les activistes de ce mouvement ont voulu exprimer leur colère contre « le discours d’Abdelaziz Bouteflika », expliquent des sources locales. Ces activistes réputés pour leur position radicale et hostile à l’égard de l’Algérie accusent le Président Algérien d’avoir tenté de porter atteinte à la souveraineté du Maroc.

Il est à souligner que les services de sécurité marocains n’ont nullement empêché ces manifestants de s’attaquer violemment au consulat algérien. Aucun policier n’a tenté d’empêcher ce jeune activiste de violenter le drapeau algérien en le décrochant du haut du siège du consulat algérien. Des sources médiatiques marocaines ont indiqué, en revanche, que cet activiste vient d’être interpellé par les policiers marocains. Cette information reste à confirmer. Les autorités algériennes, pour leur part, n’ont toujours pas réagi face à ce regrettable incident. Il est à rappeler que cette nouvelle et dangereuse escalade de tension dans les relations algéro-marocaines intervient au moment où le Maroc a décidé de rappeler son ambassadeur en poste à Alger.

A quelques jours de la visite du secrétait d’Etat américain, Joh Kerry, dans la région, le Maghreb affiche de jour en jour sa division. Mais l’incident de Casablanca risque de faire couler beaucoup d’encre. D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, l’indignation des internautes algériens est générale et certains n’hésitent pas à réclamer le gel des relations avec le Maroc. Le fossé d’incompréhension entre l’Algérie et le Maroc ne cesse de se creuser.

 

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=a4rCM_3RM2o

 

Choqués par les images de l’attaque de leur consulat à Casablanca, les internautes algériens ont très rapidement réagi sur les réseaux sociaux, critiquant l’hostilité de ces militants marocains le jour de la célébration du 1er novembre. Ils s’inquiètent maintenant pour l’avenir des relations diplomatique entre le Maroc et l’Algérie.