administration-algerienne-3

Une nouvelle mesure pourrait bien donner un coup de fouet à la lutte contre la bureaucratie. Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz, a annoncé, ce dimanche qu’un numéro d’identification national pour chaque Algérien pourrait bien remplacer toute la paperasse administrative.

Toutes vos informations centralisées en un numéro ? Cela pourrait être un scénario envisageable d’après Tayeb Belaïz, qui a annoncé lors d’un déplacement officiel à Mostaganem que l’administration algérienne prévoit d’attribuer à chaque Algérienne et Algérien un  numéro d’immatriculation qui pourra « servir en lieu et place de tous les documents ». Une mesure radicale pour mettre un terme à la bureaucratie inutile, une plaie de l’Algérie qui ralentit toutes les démarches des citoyens.

En outre, le ministre de l’intérieur a rappelé l’intention du gouvernement de vouloir réduire considérablement le nombre des documents administratifs exigés pour l’établissement des permis de conduire, des passeports et autres documents. « La carte nationale d’identité suffira à elle seule », a-t-il précisé. Pour rappel, ce dernier avait même évoqué l’ambition d’éliminer « 90 % de paperasse inutile ». «On ne peut pas mettre fin à la bureaucratie mais nous devons faire des efforts pour la réduire», avait-il encore promis. En revanche aucun délai n’a été avancé pour la mise en place de cette mesure administrative qui devrait demander beaucoup de réorganisation et donc de temps.