La ville de Kremlin-Bicêtre, située dans la banlieue parisienne, rendra hommage à la culture des jeunes Algériens.

De l’autre côté de la Méditerranée, on s’intéresse à eux. Eux, les jeunes Algériens de moins de 30 ans, qui représentent pas moins de 70% de la population totale. Une majorité qui a ses codes, son langage, sa culture. Et c’est cette jeunesse que la ville de Kremlin-Bicêtre, située dans la proche banlieue parisienne, veut célébrer à la fin du mois de novembre, en marge des Journées de la solidarité internationale.

La municipalité de cette commune de gauche, située dans le département du Val-de-Marne, donne rendez-vous à partir du jeudi 21 novembre prochain pour trois jours de fête à l’honneur des jeunes Algériens. Le soir de l’ouverture, les habitants de la commune de Kremlin-Bicêtre pourront voir le long-métrage Beur, blanc, rouge du réalisateur algérien Mahmoud Zemmouri. La projection à la médiathèque sera suivie d’un débat en présence du journaliste Mouloud Mimoun, spécialiste du cinéma africain.

Sous le parrainage de Merzak Allouache

Autre projection de film marquante, au cours de ces trois jours de festivités : Harragas (vendredi 22 novembre à 20 H) du cinéaste algérois Merzak Allouache, qui est d’ailleurs le parrain de cette opération. Un autre de ses films, Le Repenti, clôtura d’ailleurs ces Journées.

La médiathèque de Kremlin-Bicêtre accueillera samedi 23 novembre à 14 H le plateau de l’émission de radio L’Atelier des Médias de RFI, animée par Ziad Maalouf. Le rédacteur en chef d’El Watan Week-end, Adlène Meddi, la fondatrice des sites Internet Vinyculture et Jam-Mag, Yasmine  Bouchène et le bloguer et activiste Abdou Bendjoudi débattront de « l’e-jeunesse algérienne ».

Durant ces trois jours, il y en aura pour toutes les générations. Ainsi jusqu’au 21 décembre, les habitants de Kremlin-Bicêtre pourront découvrir l’exposition consacrée aux « 50 ans de la BD algérienne » dans le hall de la Médiathèque. La diffusion du dessin animé Azur et Asmar, réalisé par Michel Ocelot, samedi 23 novembre à 14 H devrait aussi ravir les plus petits.

Consulter l’intégralité du programme ici

Notez cet article