Hopital Algérie
Hopital Algérie

Dans le cadre du programme gouvernemental, l’Algérie devrait se doter de nouveaux hôpitaux. Le groupe italien de BTP Astaldi se serait déjà positionné pour réaliser ces Centres Hospitaliers Universitaires. 

Astaldi chercherait à gagner les marchés de construction « de quatre centres hospitaliers universitaires (CHU), situés à Béchar, Alger, Oran et Ouargla » rapporte Maghreb Confidentiel. La réalisation de nouveaux hôpitaux fait partie des projets prioritaires du gouvernement, et leur construction pourrait débuter dès janvier 2014. C’est du moins ce qu’avaient annoncé les ministres de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, et de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, début octobre. Ils parlaient même de la réalisation de cinq CHU.  Une urgence pour l’Algérie, dont les hôpitaux sont surchargés, et donc pas toujours aptes à recevoir tous les malades.

Abdelmalek Boudiaf, avait d’ailleurs précisé que ces chantiers d’hôpitaux, seraient confiés à «des entreprises étrangères d’envergure internationale et cumulant une expérience importante dans la réalisation et la gestion des CHU qui sont différents des hôpitaux ordinaires.» Astaldi serait donc en bonne position pour remporter ces marchés de construction. Le groupe a déjà réalisé de nombreux infrastructures en Algérie, notamment dans les transports, comme les chemins de fer sur les lignes Mecheria-Redjem, ou enconre  Saida-Moulay Slissen. Le groupe a également édifié des barrages dans le pays. Sa connaissance de l’Algérie est certaine, mais c’est la première fois qu’Astaldi s’attaquera à un projet hospitalier.

Autre chantier en cours : les logements AADL et ENPI. Astaldi prendra part à la réalisation des lots de logements avec d’autres entreprises étrangères. Pour l’heure le groupe négocie encore la part de construction qu’il lui sera attribué. Il travaillera en collaboration avec « des sociétés publiques de BTP placées sous le contrôle de gestion de SGP Indjab », révèle encore Maghreb Confidentiel.

Notez cet article