Maroc : l’Algérie condamne la profanation de son emblème national

0
223

Le ton ne cesse de monter entre l’Algérie et le Maroc. A la suite de l’attaque dont a été victime le consulat général de l’Algérie à Casablanca, le ministère des Affaires étrangères algérien a réagi vigoureusement. Dans un communiqué rendu public vendredi après-midi, le porte-parole de la diplomatie algérienne, Amar Belani a fait savoir que “le chargé d’Affaires du Royaume du Maroc a été convoqué vendredi soir au siège du ministère des Affaires étrangères et des explications circonstanciées lui ont été demandées”. 

Dans ce communiqué, Amar Belani ne manque de souligner que l’Algérie condamne l’acte “caractérisé” de violation des locaux de son Consulat général à Casablanca, perpétré vendredi par un individu faisant partie d’un groupe de manifestants scandant des slogans hostiles à l’Algérie et à ses hauts responsables. D’autre part, le porte-parole du ministère des Affaires Etrangères se demande comment “ledit individu a eu le temps et la possibilité d’arracher le drapeau national de son mât” sans qu’il ne soit empêché par les services de sécurité. Il n’a été arrêté, qu’après que son forfait ait été accompli, par un dispositif policier qui ne semble pas avoir la protection des locaux et des personnels consulaires algériens comme mission impérieuse”, dénonce encore Amar Belani.

Selon le diplomate algérien, “cet acte grave n’aurait pas été possible sans le déchaînement de haine et de dénigrement qu’une partie de la classe politique et la presse marocaines se sont employées à cultiver parmi la population marocaine contre l’Algérie”.